À l’origine, le terme « maroquinerie » vient du mot « maroquin » correspondant à la peau de chèvre tannée au sumac. Ce type de peau était utilisé dans la reliure de luxe dès la fin du XVIe siècle car elle avait pour principale qualité sa grande résistance ainsi que son côté esthétique. 

Aujourd’hui, la maroquinerie est la confection de divers objets accessoires comme les sacs, les porte-monnaie, les ceintures mais aussi les étuis de téléphone, les pochettes à crayons, etc.

Les débuts de la maroquinerie

Le cuir a toujours été présent au cours de l’Humanité. Depuis tout temps, les Hommes se vêtaient de peau animale pour se réchauffer. Même si l’on n’a jamais retrouvé de vêtements portés par les hommes préhistoriques, nous avons retrouvé des outils en os et en pierre qui permettaient de fabriquer ces vêtements.

L’époque de l’Egypte antique marque le commencement du travail du cuir avec la fabrication de petits objets tels que des instruments de musique, des harnais etc. Ces objets en cuir étaient aussi précieux que l’or ou l’ivoire. En effet, seuls les Égyptiens aisés pouvaient s’offrir des sandales en cuir. Des fouilles archéologiques dans une tombe égyptienne ont également permis de découvrir le récipient en cuir le plus ancien : IVe siècle avant J-C.

Plus tard, en Grèce Antique, les cavaliers s’habillaient tout en cuir avec des protections fabriquées également en cuir. Puis ce sont les Romains qui ont commencé à confectionner tout type d’objets de la vie quotidienne. Les sandales en cuir sont alors portées par les populations les plus pauvres tandis que la haute société se vêtait de véritables chaussures en cuir.

Mais c’est véritablement à partir du XIIe siècle que le travail des peaux et du cuir se développa notamment grâce à l’émergence des classes bourgeoises. Le Maroc, pays connu pour un travail du cuir minutieux et perfectionné, a exporté sa technique à travers toute l’Europe.

Atelier ancien - Maison Trogler
Atelier ancien

Son évolution pendant l’Époque moderne

C’est au Moyen-Age que l’on commence à distinguer les vêtements pour hommes et ceux pour femmes avec l’apparition de la bourse (celle-ci était réservée aux hommes). De plus, une pluralité de métiers commence à naître : tanneur, teinturier, cordonnier, maroquinier, gainier, sellier, etc.

En 1749, une Manufacture Royale du Cuir a même été créée.

Le XVIIIe siècle marque alors le développement considérable des objets de luxe (coffrets, malles, etc.). Le cuir montrait de plus en plus un mode de vie luxueux et confortable.

Ce n’est qu’à partir du XIXe siècle que le terme « maroquinerie » est né avec la création du portefeuille. Le cuir devient alors un travail industriel.

👉 Pour en savoir plus sur le traitement du cuir, consultez notre article « Le travail du cuir »

Atelier Epoque moderne - Maison Trogler
Atelier Epoque moderne

La maroquinerie de nos jours

Le sac féminin se développe à partir du XXe siècle. Nous parlons alors de « sac à main ».

Le cuir est alors utilisé pour plusieurs types d’objets : portefeuilles, sacs, reliures, etc. Il devient même le premier choix pour confectionner du mobilier à partir des années 1920. Mais l’artisanat décline progressivement notamment suite à l’invention du cuir synthétique en 1942.

Aujourd’hui, nous trouvons du cuir dans tout type d’objets comme des trousses, des couteaux ou encore des étuis pour téléphone.

Chez Maison Trogler, nous souhaitons donner une impulsion nouvelle à ce métier artisanal en proposant une gamme d’accessoires originaux. C’est pourquoi, dans l’optique de porter un regard neuf sur le petit accessoire féminin et masculin, nous proposons une gamme de produits tels que des porte-cartes, des nœuds papillon ou encore des roses en cuir que vous pouvez découvrir sur notre site internet ou encore sur notre compte Instagram.

Depuis quelques mois, nous présentons également notre atelier en vidéo. Nous souhaitons montrer notre univers ainsi que nos différentes méthodes de travail ! Vous pouvez retrouver toutes nos vidéos sur notre compte TikTok, et tant qu’à faire, laissez un petit j’aime et abonnez-vous 😊

N’hésitez pas à rejoindre notre NewsLetter pour recevoir régulièrement un nouvel article sur le cuir et la maroquinerie !

Ce produit vous intéresse ? Contactez-nous pour plus de renseignements !

Partager l'article :

1 commentaire sur “ L’histoire de la maroquinerie ”

  1. Merci à vous pour ce petit rappel historique, il est vrai que la maroquinerie à bien changer de nos jours, des outils plus simple et facile d’utilisation, dans notre atelier chez minisac nous avons même des machines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *